Vous avez dit retard?

Vous avez dit retard?

Bonjour à toutes et tous,

Je reviens enfin avec mon planning. Si j’ai pris un peu de temps à le refaire (Je dois être à mon quatrième depuis septembre !) et encore plus à vous l’annoncer, c’est que son contenu ne m’enchante pas spécialement… En effet j’ai pris un retard colossal et je ne pourrai rien publier cet été.

Pourtant, je l’aimais bien ce petit rythme… Ecriture en automne et hiver, inspirée par la pluie et les feuilles mortes, bien au chaud en attendant le printemps ! Puis corrections au soleil, motivation pour les relectures en regardant le lilas… Publication en août ou début septembre, je découvrais alors vos premiers retours durant mon mois « sacré ». Septembre, celui de mes vacances…

Seulement voilà, cette année, rien ne s’est passé comme prévu ! La faute à la procrastination et Netflix ? Franchement, même pas ! Disons que ma vie hors écriture fut un peu trop mouvementée, me déconcentrant souvent. Et puis surtout, je me suis éparpillée ! J’ai voulu travailler sur trop de points en même temps, et à vouloir faire un peu de tout partout, je n’ai finalement rien finalisé nulle part. Il y a eu les salons et dédicaces qui, l’air de rien, entre déplacements et préparations, sont assez chronophages. Le souhait de préparer de nouvelles éditions, pour corriger quelques coquilles, harmoniser mes couvertures avec une petite nouveauté. L’écriture de « Quand fleuriront les coquelicots » en même temps que la lettre 3 de « J’avais pensé envoyer des fleurs ». En parallèle, des appels à textes qui m’inspiraient, des challenges d’écriture et d’autres projets annexes !

En relisant ce que je vous écris, ça me semble assez évident que ça allait mal finir pour les projets principaux, pourtant très sincèrement, sur le moment, ça ne me semblait même pas une mauvaise idée !

Du coup : du retard, du ras le bol, encore plus de retard, encore plus de ras le bol… (C’est à ce stade qu’intervient Netflix XD)

On ne va pas se mentir, puisqu’en plus je prépare un déménagement (qui me motive assez peu) le problème ne va pas se résoudre rapidement ! Cela dit, rien n’est perdu et j’espère que 2019 me permettra de compenser  un peu cette année creuse !

Et, bonne nouvelle, 2018 ne sera pas non plus totalement vide ! Cet été, un recueil de nouvelles rédigées par les membres de l’association des Plumes Indépendantes sortira ! Vous pourrez y trouver ma nouvelle, mettant en scène une mystérieuse Plume, mais aussi et surtout, une dizaine d’autres auteurs avec des textes absolument géniaux ! J’ai eu la chance de pouvoir lire leurs contributions, et je suis réellement tombée sous le charme ! Je vous en reparlerai d’ici là…

Pour en finir ici avec ce planning qui n’aura cessé de m’échapper, voici où j’en suis et ce que j’espère pouvoir faire :

Eté 2018 : ma nouvelle « Plume » au cœur du recueil des Plumes Indépendantes

Automne/Hiver 2018 : Nouvelle édition de « J’avais pensé envoyer des fleurs » (ajout de quelques pages en début de texte sans doute – corrections de quelques coquilles – mise à jour de la couverture) et de « Même les roses blanches ont des épines » (mise à jour de la couverture) en vue de préparer la sortie de l’intégrale et d’harmoniser le tout

Entre fin mai 2019 et octobre : Publication de « Quand fleuriront les coquelicots »

Quelque part en 2019 : Parution de la Lettre 3 et sortie de l’intégrale sous le titre « Les Libellules d’Ohrid » (je ne sais pas si cela se fera avant ou après « Quand fleuriront les coquelicots », ça dépendra surtout de l’inspiration)

 

J’espère que ce recentrage sera bénéfique, même s’il implique de laisser s’éloigner quelques projets ! (Entre autre l’amélioration de ce site, mais je ne suis définitivement pas assez douée !).

Il reste aussi quelques idées entre deux flots, si certaines se concrétisent, je vous tiendrai au courant…

Un dernier mot pour m’excuser auprès de celles et ceux qui attendent de retrouver Catherine… J’abuse, je sais, et j’en suis sincèrement désolée ! Je vous promets toutefois de faire de mon mieux pour que Daphné et elle reviennent le plus tôt possible et dans les meilleures conditions, ce projet d’intégrale me tenant particulièrement à cœur…

A bientôt

 

Flore

Leave a Reply

Your email address will not be published.*